Midi-Pyrénées championne de la rougeole

© France 3 RA
© France 3 RA

Un tiers des personnes infectées en France vit en Midi-Pyrénées.

Par Laurence Boffet

video title

L'épidémie de rougeole en Midi-Pyrénées

La rougeole est en recrudescence en Midi-Pyrénées. On y enregistre le tiers des cas français. La faute au manque de vaccination.

Depuis le début de l'année, la rougeole est en recrudescence en Midi-Pyrénées. C'est la région de France la plus touchée. 175 cas ont été recensés, soit un tiers des 580 dénombrés sur tout le territoire national.

La raison de cette épidémie : le faible taux de vaccination.

Depuis quatre ans, la rougeole est en constante augmentation en Midi-Pyrénées, malgré les alertes et les appels à la vaccination de l'Agence régionale de santé (ARS).

En 2009, Midi-Pyrénées comptait 135 cas déclarés de cette infection virale hautement
contagieuse, un seuil annuel déjà largement dépassé avec les 175 cas des six premiers mois de 2012.

 Et contrairement aux idées reçues, la maladie qui se traduit par une toux, une forte fièvre puis l'apparition de petites tâches rouges environ 14 jours après la contamination, ne touche pas que les enfants. 40% des cas recensés concernent des adultes de plus de 20 ans. "Il s'agit en forte proportion d'adultes, notamment sur des formes graves", précise l'ARS dans un communiqué. Entre juin et juillet, deux cas d'encéphalite rougeoleuse ont été identifiés, contre trois sur toute l'année 2011.

 Dans la région, ce sont surtout les grandes villes qui sont concernées par l'épidémie : Toulouse concentre à elle seule 85 cas. 

L'objectif de l'ARS est de sensibiliser davantage aux risques de la maladie. Dans six départements de la région, le taux de vaccination affiche moins de 80%, contre 95 % dans certains territoires de la moitié nord de la France.

 Une nouvelle campagne de sensibilisation est prévue à la rentrée.

Sur le même sujet

Max Brail, maire de Lastours, regrette le manque de soutien de la part de l'Etat

Les + Lus