• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Missoup interdit de stade ?

Le rugbymen de Toulon qui a frappé Rémy Martin de Montpellier après le match passait devant le tribunal.

Par Laurence CREUSOT

video title

Le rugbyman cogneur devant le tribunal

Cinq mois d'interdiction de stade requis contre le rugbyman de Toulon après les coups portés sur Rémy Martin joueur de Montpellier. C'était le 30 septembre.

Quatre à cinq mois d'interdiction de stade ont été requis contre le joueur de rugby toulonnais Olivier Missoup qui a comparu lundi devant le tribunal correctionnel de Montpellier en audience à juge unique pour une altercation avec le montpelliérain Rémy Martin après un match du Top 14.

Une amende de 4.000 euros a été également réclamée par le Procureur de la République adjoint Patrick Desjardins contre le troisième ligne aile poursuivi pour "violences volontaires avec préméditation commises dans une enceinte sportive".

"Vous n'avez pas à juger une bagarre entre deux joueurs de rugby mais une agression caractérisée et préméditée entre deux hommes dans une enceinte sportive", a expliqué le magistrat, estimant que la loi sur le sport s'adressait aussi bien aux supporteurs qu'aux joueurs professionnels.

Olivier Missoup, qui a raconté avoir reçu des coups et subi une fourchette de la part de Martin, a reconnu avoir asséné un coup de poing mais réfuté les coups de pied dont on l'a accusé. Il a aussi réfuté la préméditation, assurant qu'il n'avait aucune rancune en s'approchant de Martin pour avoir une explication.

Rémy Martin, qui a lui admis qu'il jouait "souvent à la limite", a insisté sur le fait qu'il n'avait pas dépassé ces limites pendant ce match. Selon lui, Missoup l'avait déjà menacé en sortant du terrain.

L'altercation avait eu lieu le 30 septembre dernier à l'issue de la rencontre Top 14 Montpellier/ Toulon.

Le président Philippe De Guardia a mis sa décision en délibéré au lundi 24 octobre.

Sur le même sujet

Béziers : Jacques Rançon avoue le meurtre d'Isabelle Mesnage dans la Somme en 1986

Les + Lus