• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Moins de bus et peu de cantines à Montpellier

La journée de mobilisation contre le plan d'austérité du gouvernement suivie dans les transports et les écoles.

Par Laurence CREUSOT

video title

Grève : ambiance à la gare de Montpellier

Un TER sur deux circule ce 11 octobre au départ de Montpellier

Le tramway circule normalement sur les lignes 1 et 2 à Montpellier. En revanche certaines lignes de bus sont touchées par la grève, c'est le cas des lignes 8 et 12 où l'on peut enregistrer des retards de près de 20 à 40 minutes. La ligne 15 et la Ronde sont desservies normalement.  

La ville de Montpellier a annoncé qu'il n'y aurait pas de cantines ce midi dans les écoles primaires et maternelles.

Elle a ouvert 4 lieux d'accueil, pour garder les élèves des écoles, où le taux de grèviste des enseignants dépasse les 25 %.

A la SNCF, la circulation des TGV est normale. En revanche, on comptait un TER sur deux.

A l'aéroport de Montpellier, des retards de 1 heure environ sont à prévoir sur les liaisons avec Paris (Orly et Roissy).

La manifestation de Montpellier,  prévue à 14 h 30 a rassemblé 2 000 personnes dans le quartier Antigone.

1 000 personnes ont défilé le matin à A lès, 500 à Carcassonne.

Suite au mouvement de grève, les éditions régionales de 12 h 00, 19 h 00 et le Soir3 de France 3 Languedoc-Roussillon sont supprimées, ainsi que l' édition locale de Nîmes, celle de Perpignan  est maintenue.

Un mouvement national

Plusieurs organisations syndicales ont lancé  une journée de mobilisation contre la cure d'austérité du gouvernement en appelant les salariés à descendre dans la rue. A l'appel de cinq confédérations (CGT, CFDT, FSU, Unsa et Solidaires), près de 200 rassemblements sont prévus, comme à Bordeaux, Lyon ou Paris, où un cortège défilera depuis la place de la République en début d'après-midi.

Côté transports, le trafic ferroviaire n'a été que légèrement affecté mardi matin, avec trois TGV sur sur 4, une circulation normale ou quasi normale pour le métro, bus et tramway. En revanche, la RATP a prévu un train sur deux sur le RER B en heure de pointe.

Des difficultés ne sont pas non plus à exclure pour 39 réseaux de transport urbain,

dont ceux de Lille, Marseille, Lyon, Bordeaux, Toulouse et Strasbourg.

La dernière grande manifestation unitaire remontait à novembre 2010 contre la

réforme des retraites, mais les syndicats n'ont cette fois pas lancé d'appel national

à la grève, admettant que l'ampleur ne sera pas comparable à la mobilisation de

l'an dernier.

Sur le même sujet

Villetelle : reprise des fouilles sur le site archéologique d'Ambrussum

Les + Lus