Montpellier : 18 vols annulés dont 16 Air France

Le trafic de l'aéroport de Montpellier est très perturbé. 16 vols annulés lundi et 18 ce mardi, avec des retards.

Par FD

Conséquence de la grève nationale des contrôleurs aérien, la compagnie aérienne, Air France réduit son trafic. 18 vols sont annulés au départ ou à l'arrivée de l'aéroport de Montpellier, ce mardi, 16 lundi. Les autres liaisons internationales sont maintenues, sauf Londres Luton avec Easyjet. Enfin des retards d'environ 1h à 1h30 sont attendus.

Les vols supprimés mardi à Montpemmier-Méditerranée

A l’arrivée à Montpellier :

Paris Orly >>  Montpellier

AF 7540 –08h15

Londres Luton >> Montpellier

U2 2025 – 09h05

Paris Orly >> Montpellier

AF 7546 – 12h35

Paris Roissy >> Montpellier

AF 7680 – 13h55

Lyon >> Montpellier

AF 5803 – 16h30

Paris Orly >> Montpellier

AF 7550 – 17h05

Paris Orly >> Montpellier

AF 7544 – 18h35

Paris Orly >> Montpellier

AF 7552 – 19h40

Au départ de Montpellier :

Montpellier >>  Paris Orly

AF 7543 – 09h00

Montpellier >> Londres Luton

U2 2026 – 09h35

Montpellier >> Paris Orly

AF 7547 – 13h20

Montpellier >> Lyon

AF5802 – 13h50

Montpellier >> Paris Roissy

AF 7683 – 14h40

Montpellier >> Paris Orly

AF 7551 – 17h50

Montpellier >> Paris Orly

AF 7557 – 19h20

Montpellier >> Paris Orly

AF 7553 – 20h20

Si vous devez prendre un vol Air France entre samedi et mercredi, vous pouvez vous renseigner sur www.airfrance.fr, au 01 57 02 10 58 et au 36 54.

Ou sur le site de l'aéroport de Montpellier : http://www.montpellier.aeroport.fr/

A Perpignan, deux annulations prévues mardi, le 10 h 45 et le 18 h 40 à destination de Paris sont déjà supprimés. 

Le pourquoi de la grève :

Trois syndicats de contrôleurs aérien, la CGT, la CFDT et l'Unsa ont appelé à la grève pour s'opposer à un plan de restructuration des services de contrôle aérien de province qui impliquerait une diminution des effectifs.

Ils dénoncent un plan visant à fermer "la moitié des services de contrôle d'approche en France métropolitaine avec leurs services supports et de maintenance, la totalité des services régionaux d'information de vol et une partie du contrôle d'aérodrome".

La DGAC explique de son côté sa volonté de restructurer ses services par l'évolution des besoins, une coordination européenne accrue, la RGPP et la modernisation des technologies.

Les contrôleurs aériens en grève ont une obligation de service minimum. En revanche, les grévistes n'ont pas à se déclarer individuellement 48 heures à l'avance, comme c'est le cas depuis peu pour les pilotes et stewards.

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus