Montpellier : 8 buts à la Mosson !

Un festival de buts hier au stade de la Mosson : Montpellier s'est imposé face à Dijon 5 à 3.

Lyon (3-1 contre Nancy) et Montpellier (5-3 face à Dijon) sont revenus en tête du championnat de France au niveau du Paris SG, qui joue dimanche et que talonne Lille (vainqueur 3-1 à Auxerre), alors que Marseille ne décollait toujours pas (0-0 à Toulouse), lors de la 10e journée.

Montpellier a connu davantage de frissons, au cours d'un match prolifique: il était mené 2-0 à la 11e minute après un doublé de Corgnet qui profitait de ses largesses défensives. René Girard a dû secouer ses hommes à la pause, car ceux-ci ont mis fin à la distribution de cadeaux tout en appuyant sur l'accélérateur, avec notamment un triplé de Giroud, qui rejoint Gomis en tête du classement des buteurs avec sept réalisations chacun.
La réduction du score de Guerbert (90e) prive cependant les Héraultais du  fauteuil
de leader, eux qui restent derrière Paris à la différence de but, mais devant Lyon.

René Girard (entraîneur de Montpellier): "Cela me gêne d'être mené de deux buts après dix minutes. On doit maîtriser beaucoup mieux qu'on ne le fait à l'heure actuelle. Cela fait un match à suspense, mais en tant que technicien, je ne peux pas me satisfaire de ça. On manque d'attention, de rigueur depuis deux ou trois matches. Les remaniements en défense n'expliquent pas tout. J'aimerais que l'on gomme ces petites choses car on ne reviendra pas comme ça dans la rencontre toute l'année. Notre place au classement est anecdotique. Ce qui m'intéresse c'est le contenu."
 

Patrice Carteron (entraîneur de Dijon): "C'est plus qu'une grosse déception. Je
suis dans une colère comme je n'en ai jamais connue. Je la canalise pour ne pas m'exprimer d'une manière stupide. Quand on mène de deux buts, puis encore 2-1 à la mi-temps, tout laisser s'envoler en une dizaine de minutes en donnant carrément des buts à l'adversaire, c'est lamentable. Je suis mécontent de ce que l'on a montré sur le plan défensif. Jusque-là, il y avait des circonstances atténuantes. Ce n'est pas le cas dans ce match. Je veux voir autre chose dans les duels, la concentration. Il y aura un avant et un après cette défaite. J'ai un groupe performant sur le plan offensif car il y a une saine concurrence. Ce n'est pas le cas en défense. Certains pensaient que la partie était gagnée pour eux, mais je vais récupérer Varrault, Meité, Malouda. Je vais passer à l'action d'une manière radicale."
 

Olivier Giroud (buteur de Montpellier): "Aujourd'hui, on arrive à revenir, à se faire violence, tant mieux. Mais contre d'autres équipes, ce n'est pas sûr que l'on ait la même réussite. On s'en sort bien, on a été efficace sur le plan offensif, on doit maintenant retrouver cette rigueur défensive. Notre entame de match n'a pas été bonne. On a eu le chance de revenir sur coup de pied arrêté avant la mi-temps."
 
 

L'actualité "" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Occitanie
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité