Montpellier : la clinique du Rochet en grève

Les salariés ont débrayé à 50 % pour protester contre le mode de répartition de leurs heures de récupération.

Par Laurence CREUSOT

Plus de la moitié des salariés de la clinique du mas du Rochet, a manifesté lundi matin à Montpellier, devant leur établissement.

En cause, le régime et la répartition des heures de récupération. 16 heures fractionnées qui seraient supprimées.

Ils poursuivent le mouvement demain mardi et seront rejoints par l'établissement de Lamalou-les-bains.

Des négociations se sont engagées cet après-midi avec la direction.

Bertrand Picard, que nous avons joint par téléphone, se serait engagé à ne pas toucher à la convention collective et au régime des 35 heures. Mais il souhaite revoir la répartition des 16 heures de récupération

La clinique fait partie du groupe UGECAM, qui compte dix établissements en Languedoc Roussillon et Midi-Pyrénées. Au mas du Rochet, elle emploie 196 personnes.

Selon la direction 73 personnes étaient en grève. Selon le syndicat CGT, 80 % des personnels ont suivi le mouvement. Ce qui met en péril, toujours selon le syndicat, la mise en sécurité des patients.

Le mouvement est reconduit pour demain mardi.

Sur le même sujet

Gard : une journée pour briser la solitude des personnes âgées

Les + Lus