• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Narbonne : grève à la base logistique Intermarché

Manifestation des salariés ce lundi sur le site audois. Ils dénoncent le déplacement de la plateforme

Par Fabrice DUBAULT

video title

Narbonne (11) : grève à la plateforme Intermarché

Inquiétude des 250 employés de la base logistique Intermarché de Narbonne. Ils protestent contre la volonté de leur direction de transférer l'activité vers le site de La Méridienne à Béziers. L'annonce initiale évoquait un départ vers une ZAC de Vendres. Ce lundi, 80% des titulaires étaient en grève

Inquiétude des 250 employés de la base logistique Intermarché de Narbonne. Ils protestent contre la volonté de leur direction de transférer l'activité vers le site de La Méridienne à Béziers. L'annonce initiale évoquait un départ vers une ZAC de Vendres. Ce lundi, 80% des titulaires étaient en grève.

Les employés, dont le salaire moyen est de 1.100 euros nets, affirment ne pas être en mesure de payer les frais de trajet (60 à 80 kilomètres chaque jour) entre leur dimicile actuel et le future site biterrois.

Ils demandent plus d'informations à leur direction sur leur avenir et celui du site.

La direction, sollicitée ce lundi matin par notre équipe de reportage, n'a pas souhaité faire de commentaires.

17h - Réaction de la direction des Mousquetaires :

"Le Groupement des Mousquetaires confirme le transfert de la base de Narbonne à Béziers.

 

Suite à un débrayage sur la base logistique de Narbonne, le Groupement des Mousquetaires  confirme  que  le  tranfert  de  la  base  de  Narbonne  est indispensable à la poursuite de l’activité.

La  localisation  du  site  empêche toute extension et exploitation de nuit essentielles à court, moyen et long terme.

 

Le  Groupement  des  Mousquetaires  a mis en œuvre toutes les recherches de terrain  avec  comme  souci  majeur  la préservation  des emplois et de la qualité de vie et de travail de ses salariés. Les recherches, infructueuses sur  le  grand Narbonne, ont été étendues jusqu’à Vendres, où la décision a été  abandonnée  faute d’autorisation administrative. Nous avons étendu nos recherches   jusqu’à  Béziers,  où  une implantation correspondant au cahier des  charges  a  été  trouvée  et  permet  une  réduction des kilomètres de distribution  de  nos  camions  en  ligne  notre politique de développement durable.  Un  compromis  de vente d’un terrain a été signé sur la ZAC de la méridienne.

Toutes  ces  informations  ont  fait  l’objet  de communications régulières auprès  des  représentants  du personnel. Le transfert de la base ne pourra être effectué  qu’à la fin du premier semestre 2013.".

"La direction souhaite réaffirmer qu’elle mettra en place toutes les mesures d’accompagnement  indispensables afin de permettre à ses salariés de suivre le  déménagement  de la base à Béziers. La future base ne sera en aucun cas confiée à un prestataire de services logistiques.".

Sur le même sujet

Interview Me Alain Ottan avocat défense

Les + Lus