• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Nouvelle saisie des ferries marocains de Sète

ITF demande la saisie des 3 bateaux pour obliger la compagnie à payer les 250 marins bloqués depuis janvier.

Par Laurence CREUSOT

La première fois en janvier, les huissiers ont saisi les trois ferries qui faisaient la liaison Sète Tanger, à la demande des fournisseurs de fuel. La compagnie accusait alors une dette de plus de 4 millions d'euros.

Cette fois-ci ils ont signifié aux équipages une saisie conservatoire des trois car ferries à la demande d'ITF.

L'association internationale ITF qui défend les marins et les gens de mer, veut ainsi obliger la compagnie Comarit à payer les 250 marins et hommes d'équipages, bloqués à quai depuis 4 mois.

Les équipages du Biladi, du marakech et du Bni Sadr vivent dans des conditions précaires à bord. Certains n'ont touché aucun salaire depuis des mois.

L'avocat marseillais Jérôme moulet a déposé trois dossiers de demande de saisie conservatoire au tribunal de commerce de Montpellier.

Si l'armateur ne réagit pas, les marins peuvent espérer être payés grâce à la vente des bateaux.

Sur le même sujet

Hérault : les 2 enfants du djihadiste Yassine Sakkam originaire de Lunel ont été rapatriés en France

Les + Lus