Pas d'images de tuerie sur les écrans

Al Jazeera décide de ne pas diffuser les vidéos des tueries

Par Michel PECH

video title

Pas d'images de tuerie sur les écrans

Al Jazeera décide de ne pas diffuser les vidéos des tueries

La chaîne de télévision Al Jazeera du Qatar a annoncé mardi avoir décidé de ne pas diffuser les vidéos des tueries commises par Mohamed Merah, dans un bref communiqué publié sur son site internet.

"Conformément à son code d'éthique et compte tenu du fait que les vidéos n'ajoutent aucune information qui n'est pas déjà du domaine public, Al Jazeera ne diffusera pas leurs contenus", a expliqué dans un communiqué un porte-parole de la chaîne.

Les vidéos ont été remises à la police

Il a rappelé que les vidéos intitulées "Al-Qaïda attaque la France", reçues par le bureau parisien d'Al Jazeera, avaient été remises à la police française.

Le porte-parole a précisé qu'Al Jazeera avait refusé plusieurs demandes de chaînes concurrentes qui voulaient disposer de ces vidéos.

"Déontologiquement parlant, on a vu qu'il n'y a pas d'info, que cela touchait au respect des morts, des victimes. C'est tout", a déclaré le chef du bureau de Paris d'Al Jazeera, Zied Tarrouche.

Sur une clé USB

Filmé par Mohamed Merah grâce à une mini caméra sanglée sur lui, le montage vidéo des assassinats, stocké sur une clé USB, était contenu dans une enveloppe postée mercredi et envoyée au bureau parisien d'Al-Jazeera.

Mohamed Merah n'a pas lui-même expédié ce courrier, qui aurait été envoyé "en dehors de Toulouse", a-t-on appris mardi de source policière française. Les enquêteurs recherchent qui a posté ces vidéos.

Le "NON" de Sarkozy, Hollande et des familles

"Je demande aux responsables de toutes les chaînes de ne les diffuser sous aucun prétexte, par respect pour les victimes et par respect pour la République", a déclaré Nicolas Sarkozy au cours d'une allocution devant des policiers et des magistrats, évoquant des "images ignobles".

Le candidat socialiste à la présidentielle, François Hollande, a également adressé mardi une mise en garde appuyée à Al Jazeera, qui "compromettrait sa présence" en France si elle diffusait la vidéo.

L'avocat de la famille de Jonathan Sandler, professeur dans une école juive tué avec ses deux fils de 4 et 5 ans par Mohamed Merah, a aussi demandé aux médias de ne pas diffuser ces images pour "respecter sa douleur et son deuil", envisageant de mettre en oeuvre "les moyens judiciaires possibles pour empêcher toute diffusion".

Sur le même sujet

Max Brail, maire de Lastours, regrette le manque de soutien de la part de l'Etat

Les + Lus