Rentrée : 13 postes pour 1.100 élèves de plus

Selon le syndicat SNUIPP, il va manquer 50 classes si le nombre d'élèves augmente de 1.100 à 1.300.

Par Fabrice DUBAULT

Le 20 juin dernier, le gouvernement annonçait la création de 35 postes d'enseignants en primaire en Languedoc-Roussillon, dont 13 pour l'Hérault. Un plan d'urgence en place dès le 4 septembre. Aujourd'hui, le syndicat SNUIPP estime entre 40 et 50, le nombre de classes nécessaires, rien que dans l'Hérault, pour retrouver les effectifs de 2011.

Selon les estimations, dans l'Hérault, il y aura à la rentrée 2012, entre 1.000 et 1.300 élèves de plus en primaire qu'à la rentrée 2011. Et seulement 13 postes d'enseignants supplémentaires.

Postes annoncés par le gouvernement, en juin, à l'occasion d'un plan d'urgence pour l'école.

Pour les syndicats le compte n'y est pas.

La rentrée s'annonce chaude, d'autant que le gouvernement "Ayrault" devra répondre aux demandes de l'Education nationale, à l'aune des promesses de campagne du "candidat" Hollande, qui faisait de l'école, l'une des priorités de son quinquennat.

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus