Sarkozy est contre les forages en Méditerranée

Il l'a dit vendredi à Caen lors de son meeting de campagne. Un dossier qui concerne la Camargue et le delta du Rhône

Par Fabrice DUBAULT

Nicolas Sarkozy a déclaré vendredi soir à Caen qu'il "n'accepterait pas de forages pétroliers en Méditerranée, devant les Calanques", lors d'un meeting de soutien à sa candidature à la présidentielle. Un projet qui inquiête les exploitants agricoles et les habitants de la Camargue, mais aussi tout la filière tourisme.

Nicolas Sarkozy vire au vert. Plus écologiste que EELV et Eva Joly, il réaffirme son ooposition aux forages pétroliers au large de Marseille et de la Camargue.

"Je n'accepterai pas de forages pétroliers en Méditerranée devant les Calanques" près de Marseille, a affirmé vendredi M. Sarkozy, s'exprimant là plus en tant que président qu'en tant que candidat.

"Je n'ai pas voulu d'éoliennes dans la baie du Mont-Saint-Michel, ni (d'exploitation) de gaz de schiste dans les Cévennes. Je veux protéger nos paysages, ils font partie de notre identité", a-t-il ajouté.

Une manifestation est prévue dimanche à la Seyne-sur-Mer (Var) pour demander au gouvernement de ne pas renouveler un permis d'exploration d'hydrocarbures au large de Marseille, qui arrive à échéance le 11 avril et cristallise les inquiétudes des associations écologistes.

Sur le même sujet

Les + Lus