Sauvée par le souffle du train à Montpellier

Une jeune femme qui voulait se jeter sous un TGV, a été projetée vers le quai sous l'effet du souffle

Par L.C. et AFP

Une jeune femme de 24 ans, qui a tenté samedi vers 21h40 de mettre fin à ses jours en se jetant sous un TGV en gare de Montpellier, "a été sauvée par le souffle violent dégagée par la locomotive" qui l'a propulsée vers le quai, a-t-on appris dimanche auprès de la police.

La jeune désespérée, qui avait laissé une lettre pour expliquer son geste dans son sac à main "laissé sur le quai", "est alors retombée entre un wagon et le bord du quai, où elle s'est retrouvée coincée au-dessus du ballast" sans être blessée, a ajouté la même source.

Il s'agissait d'aprèsla SNCF, du TGV parti de paris à 18 h 07 et qui se dirigeait vers Perpignan. La jeune femme s'est jetée sur la voie au moment de l'entrée en gare du train. Le convoi roulait alors à une vitesse inférieure à 80 km/h.

Indemne, mais choquée, la "miraculée" a été dégagée après vingt minutes d'efforts des pompiers, qui ont utilisé leur matériel de désincarcération, ont indiqué les pompiers.

Un suicide par jour en France

Le trafic des trains en gare Saint-Roch à Montpellier a été interrompu durant une heure. le TGV a repris son trajet vers perpignan au bout de 80 minutes.

On estime, en moyenne, que chaque jour en France une personne tente de se suicider sur les voies de chemin de fer.

Sur le même sujet

Les + Lus