• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Sécheresse dans le Gard

Le préfet prend des mesures de restrictions d'eau. Mesures prévues jusque fin novembre.

Par Laurence CREUSOT

Des mesures de restrictions d'eau au mois d'octobre. Du jamais vu.

Dans le Gard, le constat de la cellule de suivi, est simple : l'absence de précipitations depuis le mois d'août,  "a aggravé la situation hydrologique de la majorité des bassins versants." La situation devient critique, voire exceptionnelle".


"Les perspectives météorologiques ne permettent pas d’espérer un retour rapide à une situation normale." D'après le rapport du comité de suivi sécheresse du département.

Les mesures concernent une partie du Gard plus particulièrement le Nord du département.

Sont interdits pour les particuliers : l' arrosage des jardins, des pelouses, le lavage des véhicules, le remplissage des piscines.

Les agriculteurs ne peuvent utiliser l'eau que pour l'abreuvement des animaux.

Une nouvelle réunion de crise est prévue le 4 novembre.

En rouge foncé les restrictions de niveau 3

Les bassins concernés par les mesures de restrictions.

  •  Bassins versants de la Dourbie, des Gardons (en amont de la commune de Ners) et de laCèze (en amont du pont de Tharaux) – Nappe souterraine de la Gardonnenque (Karst Urgonien).
    Restriction de niveau 3. Les prélèvements qui ne concernent pas l’alimentation en eau de la population, la lutte contre l’incendie, l’abreuvement des animaux et, par dérogation, l’irrigation des pépinières et des cultures maraîchères sont interdits.
     
  • Bassins versants de la Cèze (en aval du pont de Tharaux), des Gardons (en aval de la commune de Ners), du Vidourle et de l’Hérault (partie gardoise).
    Restriction de niveau 2. Les prélèvements d’eau sont restreints.
    A titre d’exemple, sont interdits : le remplissage complet des piscines privées, l’arrosage des pelouses, le lavage des voitures. L’arrosage des jardins potagers et l’irrigation sontsoumis à des restrictions d’horaires.
  •  Pour le reste du département.
    Vigilance simple, sans mesure de restriction. Néanmoins, il est demandé à chacun
    d'adopter, un comportement citoyen et éco-responsable en utilisant l'eau de manière économe et mesurée.

Sur le même sujet

reportage observatrice ligue droit de l'homme arrêtée montpellier

Les + Lus