• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Sète : Les pêcheurs lèvent le barrage du port

Les pêcheurs seront reçus à l'Elysée mardi. Ils ont décidé de lever le blocus du port entamé hier.

Par Armelle Goyon et Emilien Jubineau

Tout a commencé hier soir à 19 h avec un premier rendez-vous au siège des Affaires Maritimes de Sète. Les patrons pêcheurs sont tendus. Les aides renouvelées pour 2012 par le ministère ne leur suffisent pas. Ils sont exsangues. Ils attendent des réactions de Paris suite à leur mobilisation.

Sur les 80 chalutiers de Méditerranée, une cinquantaine sont représentés. Une quinzaine de chalutiers sont arrivés du Grau du Roi, d'autres de Marseille, ils prêtent main forte aux 20 bateaux de Sète. Tous savent qu'en période de campagne électorale, il faut agir.

Pour éviter les débordements, trois responsables prud'homaux de la région, décident d'entamer une grève de la faim dans le bureau de l'administrateur des affaires maritimes .

Un premier blocage symbolique est vite organisé, il ne s'agit pas d'interdire complètement l'accès aux quais mais d'indiquer aux pouvoirs publics, que les marins peuvent le faire. La nuit tombe sur Sète.

A 8 h 00 ce matin, sept bateaux sont maintenant en position de blocage à l'entrée du port de Sète.

Dans les locaux des affaires maritimes, les trois prud'hommes ont passé leur première nuit dans le bureau de l'administrateur.

Une centaine de patron pêcheurs attendent. Vers 10 H 30,  les nouvelles tombent.

L'Elysée confirme le rendez vous de mardi. les pêcheurs seront reçus par les directeurs de cabinet de Nicolas Sarkozy et du ministre de l'Agriculture et de la Pêche Bruno Le Maire.

Les pêcheurs ont accepté de lever leur barrage.

Sur le même sujet

Gard : 9 centres postaux en grève illimitée dans les Cévennes

Les + Lus