Sète : plus de liaison italienne pour le Maroc.

Le gouvernement marocain réserve sa décision. la compagnie GNV était candidate pour reprendre les rotations.

Par Armelle Goyon

Contrairement à ce qui avait été annoncé, la ligne Sète-Tanger pourrait ne pas être  reprise entièrement par la société italienne  "Grandi Navi Veloci"  le 26 mai prochain.

La compagnie italienne n'aurait pas la licence en totalité. L'appel d'offre qui attribuait la semaine dernière l'ensemble des liaisons Sète-Tanger par le gouvernement du  Maroc  à "Grandi NaviVeloci" pourrait être remis partiellement en question.

La question des 200 marins bloqués à Sète depuis la faillite de la Comanav-Comarit il y a 4 mois, est encore à l'étude. La reprise de la liaison maritime ne comprenait pas de volet social.

Sur le même sujet

Max Brail, maire de Lastours, regrette le manque de soutien de la part de l'Etat

Les + Lus