• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Trois ministres, un sénateur, deux députés

En Midi-Pyrénées, après la nomination du nouveau gouvernement, les postes sont redistribués.

Par Pascale Conte

Autre membre de ce parti, Sylvia Pinel, auparavant ministre déléguée, est promue ministre de plein exercice. Kader Arif conserve sa fonction de ministre déléguée. A leur place, Jacques Moignard et Emilienne Poumirol deviennent députés.

Sylvia Pinel, la candidate réélue aux législatives, le 17 juin, dans la 2ème du Tarn-et-Garonne monte d'un cran en gagnant en indépendance et devient ministre à part entière. Elle reste en charge de l’Artisanat, du commerce et du tourisme. Son ministère est rattaché à celui d'Arnaud Montebourg, au redressement productif. Son département, run des plus petit en superficie, essentiellement rural, affiche un taux de pauvreté élevé. A 34 ans, elle était la plus jeune députée de la précédente législature. Elle est deuxième benjamine du gouvernement.

Son suppléant aux législatives, Jacques Moignard, devient député de la 2ème circonscription du Tarn-et-Garonne.

Jacques Moignard, le soir de la victoire aux législatives 2012

à Castelsarrasin.

Kader Arif, nouveau député de la dixième circonscription de Haute-Garonne, conserve ses attributions de ministre délégué auprès du ministre de la Défense, chargé des Anciens combattants. Sa suppléante, Emilienne Poumirol, médecin, prend sa place dans la 10ème circonscription de Haute-Garonne, au sud-est de Toulouse, le long de la route historique du pastel, dans le Lauragais.

 

 

Emilienne Poumirol, est la suppléante de Kader Arif.

Stéphane Mazards devient sénateur dans l'Aveyron en remplacement d' Anne-Marie Escoffier, ministre de la décentralisation.

Sur le même sujet

Montpellier : la colère des résidents du centre social Bonnard après une descente de police musclée

Les + Lus