• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Un colloque sur la dépendance des personnes âgées

Toulouse, une ville en pointe dans la recherche et l'accompagnement du vieillissement.

Par Laurence Boffet

video title

Une ministre en visite au gérontopôle de Toulouse

La ministre déléguée en charge des personnes âgées, Michelle Delaunay était en visite à Toulouse, au Gérontopôle de l'hôpital Garonne. Un lieu spécialisé dans la recherche sur le vieillissement et l'accompagnement des personnes âgées.

C'est l'un des enjeux majeurs des prochaines années : la prise en charge des pathologies du vieillissement et de la dépendance des personnes âgées. Un colloque sur la question s'est ouvert vendredi matin à l'université Toulouse 1, en présence de Michèle Delaunay, ministre déléguée en charge des personnes âgées et de l'autonomie

La ministre a ensuite visité la plate-forme d'évaluation des fragilités du Gérontopôle de l'hôpital Garonne avant de participer à une table-ronde avec les différents acteurs et partenaires de ce site toulousain spécialisé dans la gériatrie et l'étude de la vieillesse.

Michèle Delaunay a rappelé que le dossier de la prise en charge des personnes agées dépendantes est une priorité de son ministère. Elle a souligné aussi que son déplacement à Toulouse n'était pas le fruit du hasard : "Toulouse a une très grosse place, par ses équipes à la fois médicales, sociologiques et de recherche dans la politique de l'âge et dans l'accompagnement de l'avancée en âge".

Avec le Gérontopôle, la ville rose et la région Midi-Pyrénées sont en pointe dans ce domaine. Ici, comme partout en France, c'est un enjeu de société d'importance. Environ 10% des habitants de la région ont 75 ans ou plus.

Zoom sur le Gérontopôle :

Créé en 2007, le Gérontopôle avait trois objectifs principaux :

- permettre l’accès au diagnostic, à l’innovation thérapeutique et à la recherche clinique pour les personnes âgées fragiles qui en sont souvent exclues,

- créer un Institut du Vieillissement pour développer et valider des actions de promotion de la santé et de prévention chez les personnes âgées en bonne santé.

- développer la recherche clinique pour les personnes âgées dépendantes.

Ces dernières années, plusieurs essais y ont été menés et notamment un essai clinique de prévention de la maladie d'Alzheimer.

La ministre a missionné l'établissement, sous la responsabilité du Professeur Vellas, responsable du pôle gériatrie et du gérontopôle, en vue de développer ses travaux de recherche sur les mécanismes biologiques du vieillissement, des fragilités et de la maladie d'Alzheimer.

Sur le même sujet

Montpellier : polémique et manifestation autour du projet de zone d'activité à Saint-Clément-de-Rivière

Les + Lus