• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Vers le pétrole “humain”

Toulouse : des bactéries tirées des excréments humains pourraient transformer des fibres végétales en bio-carburants.

Par Michel PECH

video title

Vers le pétrole "humain"

A l'INSA de Toulouse, des chercheurs ont repéré dans les intestins des végétariens des bactéries qui s'avèrent efficaces pour transformer des végétaux en biocarburants.

A l'INSA de Toulouse, des chercheurs ont repéré dans les intestins des végétariens des bactéries qui s'avèrent efficaces pour transformer des végétaux en biocarburants.

(voir vidéo ci-joint)

Les chercheurs ont récupéré dans les excréments d'un végétarien des milliards de micro-organismes. Leurs gènes ont transformé la bactérie modèle Escherichia coli pour produire des molécules utiles à la santé ou au carburant.

Lorsqu'il s'agit de transformer des fibres végétales, les enzymes digestives d'un végétarien s'avèrent beaucoup plus efficaces que celles de leurs homologues omnivores.

C'est ce qu'a constaté l'équipe de Gabrielle Véronèze du Laboratoire d'Ingénierie des systèmes biologiques et des procédés (LISBP) à l'INSA de Toulouse;

Sur le même sujet

Interview Me Alain Ottan avocat défense

Les + Lus