• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Villemur : délocalisation à la porte à côté

Labinal (Safran): l'usine de Villemur (Haute-Garonne) déménage, à 2 km...

Par Michel PECH

video title

Villemur : délocalisation à la porte à côté

Labinal (Safran): l'usine de Villemur (Haute-Garonne) déménage, à 2 km...

La société Labinal (groupe Safran) inaugure mardi une nouvelle usine de câblages aéronautiques après avoir abandonné des locaux vétustes à Villemur-sur-Tarn (Haute-Garonne), mais chose inhabituelle à l'heure des délocalisations, le déménagement sera de moins de 2 kilomètres.

Un combat unitaire

Labinal avait prévu dès 2008 de quitter l'ancien site qu'elle partageait avec Molex depuis que le groupe public Snecma (alors propriétaire de Labinal) avait cédé à l'Américain son activité de câblages automobiles en 2004.

Pour éviter que l'usine Labinal ne subisse le même sort que celle des 280 salariés de Molex, fermée en octobre 2009, les pouvoirs publics, les élus locaux et régionaux, ainsi que les syndicats représentant les 500 salariés de l'usine ont bataillé pour que l'entreprise reste à Villemur.

Les craintes étaient fortes car l'équipementier aéronautique a fortement développé, depuis des années, ses activités de câblage dans les pays à bas coûts comme le Mexique et le Maroc.

Une délocalisation à 2 km.

Labinal a finalement décidé en juin 2010 de construire une usine neuve sur une nouvelle zone d'activité de Pechnauquié, à moins de 2 kilomètres de l'ancien site: un investissement de 12 millions d'euros pour bâtir 13.500 m2 d'usine dans un seul bâtiment (contre 6 jusqu'ici) sur un site de 7 hectares.

"Je suis convaincu que Labinal ne serait plus là s'il n'y avait pas eu le combat des Molex" qui se sont taillés une popularité nationale en réfutant la justification économique de la fermeture de leur établissement, a déclaré le président de l'association "Solidarité des Molex", Patrick Fregolent.

Dans cette petite ville qui comptait 1.500 emplois industriels sur 5.000 habitants après la Deuxième guerre mondiale, l'enjeu était de taille après la brutale fermeturede Molex et la déconfiture progressive des pâtes alimentaires Brusson ("les cheveux d'ange"), passées en un siècle de 700 emplois à une trentaine, et aujourd'hui menacées de liquidation judiciaire.

L'usine Labinal fournit des câblages à Airbus pour l'ensemble de sa gamme et à Eurocopter, autre société importante du groupe EADS. Labinal emploie 1.900 salariés en Midi-Pyrénées et 9.500 dans le monde.

Gallois en visite mardi

Le président exécutif d'EADS Louis Gallois devrait être présent mardi avec les responsables de Safran, tout comme le président de région Martin Malvy (PS), signes de l'implication générale pour sauvegarder la dernière grande entreprise de Villemur.

Sur le même sujet

Incendies dans le Gard : la circulation perturbée

Les + Lus