• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Journée mondiale de l'eau : halte à la pollution

Dans le Tongue, affluent de l'Hérault, le sandre se fait rare.
Dans le Tongue, affluent de l'Hérault, le sandre se fait rare.

Ce 22 mars est la Journée mondiale de l'eau. Et en Languedoc-Roussillon, le constat est amer : une rivière sur 2 serait polluée aux pesticides. Sur l'ensemble du bassin Rhône/Méditerranée/Corse, 40% des cours d'eau et 20% des nappes phréatiques sont affectés.

Par Valérie Luxey

A l'occasion de la Journée mondiale de l'eau, l'Agence de bassin Rhône/Méditerranée/Corse dresse un constat amer: 40% de nos cours d'eau et 20% de nos nappes phréatiques sont polluées, notamment par des pesticides. On y retrouve même parfois des produits pourtant prohibés par la loi.
En Languedoc-Roussillon, une rivière sur 2 serait souillée. Et sur les bords du Tongue, un affluent de l'Hérault, par exemple, les pêcheurs se lamentent de la raréfaction des sandres.
DMCloud:50259
40% des cours d'eau et 20% des nappes phréatiques sont pollués
Selon l\
Eradiquer le phénomène aurait un coût estimé à 400 millions d'euros. Mais des mesures simple sont à la portée de tous pour, d'ores et déjà, limiter ces pollutions:
  • Limiter nos pollutions domestiques
  • Limiter nos usages d'herbicides au jardin et de pesticides dans les cultures

Déjà, les phosphates ont été interdits et les traitements de l'eau améliorés. Bientôt, une application pour smartphones permettra aux utilisateurs de connaître la qualité de leur eau.

Sur le même sujet

"Essai clinique sauvage" : plutôt une "étude scientifique" pour Henri Joyeux

Les + Lus