• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

L'hécatombe se poursuit sur les routes de l'Ariège : 21 morts depuis le début de l'année

L'Ariège, terre d'hécatombe routière
L'Ariège, terre d'hécatombe routière

L'accident qui a fait une nouvelle victime dimanche à Mercus-Garrabet sur la RN 20, porte à 21 le nombre de morts sur les routes du département depuis début 2016. 3 fois et demi plus en 9 mois qu'en 2015. Dans la moitié des cas, les conducteurs sont jeunes et l'alcool et les stupéfiants en cause.

Par Vincent Albinet

La pluie, la vitesse excessive, le surgissement d'un animal sur la voie, l'utilisation du téléphone portable, l'alcool, les stupéfiants, la fatigue ?

Une nouvelle fois les gendarmes de l'Ariège ont dû aller prévenir la famille. Une nouvelle fois ils ont ouvert une enquête dimanche. Une enquête de plus pour déterminer les causes de l'accident qui a coûté la vie à un homme de 34 ans. Ce dernier, dans la nuit, a perdu le contrôle de son véhicule qui a effectué plusieurs tonneaux dans une courbe de la RN 20, à 2 X 2 voies sur la commune de Mercus-Garrabet.

Dernier avatar d'une morbide litanie que les médias égrènent à la fin de chaque week-end ou en plein milieu de la semaine, cet accident de Mercus-Garrabet ajoute une victime de plus à un bilan catastrophique de l'accidentologie en Ariège sur les  neufs premiers mois de l'année.

L'hécatombe s'établit à 21 morts depuis janvier 2016. En 2015, le nombre de tués était de 6. Et ces dernières années, la moyenne des morts sur les routes de l'Ariège de 10 à 12.

Si les lieux d'accidents sont variés (2 fois 2 voies, nationale, départementale, chemin forestier) et les scénarios différents (choc frontal entre deux véhicules, choc contre un arbre, chute dans un ravin, etc.), les constantes sont incontournables : plus de la moitié des tués ont entre 18 et 25 ans, et dans 40 % des cas, l'alcool ou l'usage de stupéfiants sont en cause.

Voir le reportage de Laurent Winsback et de Pascal Dussol :
20 tués sur les routes ariègeoise en 9 mois
L'hécatombe se poursuit sur les routes ariègeoises où un vingtième mort est à déplorer ce week-end. le nombre de morts a plus que triplé cette année. Le plus souvent il s'agit de jeunes, sous l'emprise de l'alcool ou de stupéfiants


 

Selon la préfecture de l'Ariège, le bilan de l'accidentologie ne s'établit pas à 21 mais à 20 morts

L'un des accidents, qui a coûté la vie à un automobiliste en Ariège, s'étant produit sur une piste forestière non ouverte à la circulation, la préfecture de l'Ariège fait savoir que le bilan des morts sur les routes du département s'établit non pas à 21 mais à 20 morts.

Depuis le début 2016, le département de l'Ariège a été le théâtre de 70 accidents faisant, en plus des 20 morts, 106 blessés.

Sur le même sujet

Incendie de Rouen : polémique à l'USAP sur le maintien du match de rugby de Pro D2

Les + Lus