• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Languedoc-Roussillon : gare à la bronchiolite à Noël

En cas de bronchiolite chez un bébé, l'ARS recommande de prendre l'avis d'un médecin de ville avant d'envisager de se rendre à l'hôpital. / © F3LR
En cas de bronchiolite chez un bébé, l'ARS recommande de prendre l'avis d'un médecin de ville avant d'envisager de se rendre à l'hôpital. / © F3LR

Selon l'Agence Régionale de Santé, l’épidémie de bronchiolite a démarré en Languedoc-Roussillon depuis plusieurs semaines. Le pic de l’épidémie pourrait être atteint au cours de la période des fêtes de fin d’année. Cette maladie très contagieuse touche surtout les bébés.

Par Isabelle Bris

L'ARS régionale tire la sonnette d'alarme contre la bronchiolite, maladie des petites bronches due à un virus répandu et très contagieux

Le virus se transmet par la salive, les éternuements, la toux, le matériel souillé par une personne enrhumée et par les mains. L'épidémie débute généralement à la mi-octobre, pour atteindre un pic en décembre et se termine à la fin de l'hiver.

En France, chaque hiver, elle touche près de 30% des nourrissons. C'est la maladie virale du jeune enfant, qui touche principalement les enfants avant l’âge de 2 ans.

Dans la très grande majorité des cas, la bronchiolite évolue de manière favorable, spontanément ou plus souvent avec l’aide d’une kinésithérapie.
Dans de rares cas, la bronchiolite impose l’hospitalisation, afin de pouvoir surveiller la fonction respiratoire et, éventuellement, de mettre en œuvre des mesures de réanimation.

Les décès imputables à la bronchiolite aiguë sont très rares (inférieurs à 1 %).

Néanmoins, mieux vaut prévenir que guérir car un rhume de l'enfant et de l'adulte peut être à l'origine d'une bronchiolite chez le nourrisson.

Le respect de quelques gestes et précautions de prévention dans l'entourage du bébé pourrait permettre de faire diminuer le nombre de nourrissons atteints.


Recommandations de prévention de l'ARS à destination des parents

• se laver systématiquement les mains à l'eau et au savon avant de vous occuper d'un bébé,

• lorsque l'on est enrhumé, ne pas embrasser l'enfant sur le visage et donner le même conseil à ses proches,

• ne pas échanger dans la famille : les biberons, sucettes, couverts des différents enfants, toujours les nettoyer soigneusement,

• en automne et en hiver, éviter autant que possible aux bébés la fréquentation des lieux enfumés et ceux où ils peuvent être en contact avec des personnes enrhumées (galeries commerciales, transports en commun, etc).

Sur le même sujet

Hérault : après le tirage, le Fort Brescou d'Agde se retrouve au grattage pour le loto du patrimoine

Les + Lus