• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Assises de l'Aveyron : Jean-Louis Cayrou de retour dans le box après sa tentative de suicide

Le jardinier Jean-Louis Cayrou, condamné en appel à 30 ans de réclusion criminelle assortis d'une période de sûreté de 20 ans pour l'assassinat de son ex-maîtresse Patricia Wilson / © L. Tazelmati / France 3
Le jardinier Jean-Louis Cayrou, condamné en appel à 30 ans de réclusion criminelle assortis d'une période de sûreté de 20 ans pour l'assassinat de son ex-maîtresse Patricia Wilson / © L. Tazelmati / France 3

Le procès du jardinier Jean-Louis Cayrou, accusé de l'assassinat de son ex-maîtresse britannique Patricia Wilson, dont on n'a jamais retrouvé le corps, a repris lundi matin devant les assises de l'Aveyron malgré la tentative de suicide de l'accusé samedi à la maison d'arrêt de Rodez.

Par VA.

Alors que son procès aux assises de l'Aveyron doit prendre fin mardi, Jean-Louis Cayrou, 54 ans, qui clame son innocence, avait tenté de se suicider dans sa cellule de la maison d'arrêt de Rodez. Il avait été retrouvé dans cette cellule samedi matin "dans un état un peu groggy avec des traces de mutilation très légères" au niveau des avant-bras, du visage et des jambes, selon le procureur adjoint de Rodez, Antoine Wolff.

Ce matin, après avoir été examiné par un psychiatre pendant le week-end, l'accusé a de nouveau été examiné par un médecin qui a estimé qu'il était en état de suivre les débats.

Jean-Louis Cayrou, le visage bouffi et le front strié par des griffures, a donc de nouveau été dirigé dans le box des accusés pour la reprise du procès devant une salle comble. Son avocat, Me Lévy, s'est offusqué de n'avoir été prévenu de la tentative de suicide de son client que par sa consoeur de la partie civile.

Le procès a repris avec l'audition du dernier témoin, un ex co-détenu de l'accusé.

Jean-Louis Cayrou encourt la réclusion criminelle à perpétuité. Le réquisitoire est prévu lundi, les plaidoiries mardi, suivies du verdict en soirée.

Sur le même sujet

Hérault : mobilisation contre la fermeture partielle du bureau de poste de Saint-Georges d'Orques

Les + Lus