• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

L'aveyronnais Thomas Marchal, soupçonné de jihadisme au Maroc, libéré après 4 mois de prison

Thomas Marchal à son arrivée à Rodez après son séjour dans les prisons marocaines / © Luc Tazelmati / France 3 Midi-Pyrénées
Thomas Marchal à son arrivée à Rodez après son séjour dans les prisons marocaines / © Luc Tazelmati / France 3 Midi-Pyrénées

Après 4 mois d'emprisonnement, un tribunal marocain a reconnu l'innocence d'un Aveyronnais installé au Maroc et soupçonné de juhadisme. Thomas Marchal est arrivé ce vendredi dans sa famille à Rodez. Ses proches se sont mobilisés depuis des semaines pour clamer son innocence.

Par Véronique Haudebourg

L'Aveyronnais Thomas Marchal qui était détenu au Maroc pour jihadisme a été acquitté et libéré ce jeudi. Le jeune homme, converti à l'Islam, était parti vivre sa foi au Maroc. Il a été interpellé en novembre et était suspecté par les autorités marocaines d'appartenir à un groupe jihadiste. Entre Aveyron et Savoie, sa famille se mobilisait et clamait son innocence. Une page facebook de soutien avait été créée.

Sur celle-ci, ses proches racontent la libération de Thomas et sa réaction "sa joie s'entendait a des kilomètres ! Il n'a pas encore mis la tête dehors mais il nous a dit "que la liberté ça sent bon !" "

Après deux reports de son jugement, le jeune homme a finalement été acquitté et libéré par les autorités marocaines après avoir passé 4 mois en prison et entamé une grève de la faim. Sa famille a confirmé son arrivée à Rodez en fin d'après-midi.
Liberation de Thomas Marchal





Sur le même sujet

Gard : 9 centres postaux en grève illimitée dans les Cévennes

Les + Lus