Mis en examen pour l'assassinat de Patricia Wilson, il écrit à la Garde des Sceaux

Publié le Mis à jour le
Écrit par Michel Pech

Jean-Louis Cayrou, mis en examen après l'assassinat en 2012 de Patricia Wilson, écrit une lettre à Christiane Taubira (voir lettre en intégralité) pour clamer son innocence 

"Je suis détenu depuis deux ans pour un crime que je n'ai pas fait"...  Ce sont pratiquement les premiers mots de Jean-Louis Cayrou dans sa lettre à la ministre.
Il explique notamment pourquoi il n'a pas immédiatement contacté les gendarmes lorsqu'il a découvert le sang dans la maison : 
"C'est vrai que lorsque j'ai découvert du sang partout dans la maison, j'ai eu peur parce que j'avais touché ce sang dans le noir sans le faire exprès. je savais que si j'appelais les gendarmes, je serai tout de suite considéré comme un coupable". 

Les faits
Le 14 août 2012, Patricia Wilson, ressortissante britannique, avait disparu de son domicile des Landes-Basses à Vabre-Tizac dans l'Aveyron. Une voisine qui avait découvert une habitation vide et d'importantes traces de sang avait prévenu les gendarmes.
Très rapidement les soupçons des enquêteurs se fixent sur Jean-Louis Cayrou, jardinier de Patricia Wilson. Mis en examen pour assassinat, il toujours incarcéré. 

En intégralité , la lettre de Jean-Louis Cayrou à la ministre Christiane Taubira

Vidéo: les explications de Philippe Voisin
durée de la vidéo: 00 min 58
Il écrit à Christiane Taubira