Cet article date de plus de 4 ans

Midi-Pyrénées : certains festivals renforcent leur sécurité

Après l'attentat de Nice, certains festivals en Midi-Pyrénées ont décidé de renforcer leur sécurité. C'est notamment le cas d'Estivada, à Rodez. 
Des plots de béton viennent renforcer le barriérage.
Des plots de béton viennent renforcer le barriérage. © France 3 Midi-Pyrénées
Leur volonté n'est pas d'interdire ou de reporter les manifestations. Mais après le drame de Nice, un attentat perpétré au coeur d'une manifestation populaire, les préfets et les organisateurs de festivals sont contraints de prendre des mesure. 

C'est le cas du festival occitan Estivada de Rodez qui démarre jeudi 21 août. De gros plots de béton, qui n'étaient pas prévus initialement, ont été mis en place aux abords des entrées. Ils renforceront le barriérage habituel afin déviter que des véhicules puissent s'approcher de la foule.

La Préfecture encourage également les spectateurs à la plus grande vigilance. Tout comportement suspect doit être signalé, indique Louis Laugier, Préfet de l'Aveyron.

Voir ici le reportage de Régis Guillon et Eric Proenca, de France 3 Quercy-Rouergue : 

durée de la vidéo: 00 min 58
Sécurité renforcé autour des festivals

Dans le Gers, des moyens supplémentaires sont également alloués, pour les deux festivals de Tempo Latino et Jazz in Marciac. 

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
attentat de nice faits divers terrorisme