• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Qui a tué Fualdès? A Rodez, le théâtre tente d'y répondre presque 200 ans plus tard

© Qui a tué Fualdès ? Le spectacle via Facebook
© Qui a tué Fualdès ? Le spectacle via Facebook

Du 27 au 30 juillet , l''affaire Fualdès est rejouée sur les planches à Rodez. Presque 200 ans après, la fascination autour de ce meurtre demeure intacte.

Par Yann Lagarde

Rodez, le 20 mars 1817, en pleine Restauration.

On retrouve au petit matin le cadavre d’un homme, les mains ligotées, le cou tranché, sur les bords de l’Aveyron.
Antoine Bernardin Fualdès, ancien procureur impérial, vient d’être assassiné. La nouvelle se répand et très tôt on crie au complot royaliste. L’instruction du procès commence et la France entière se passionne pour cette affaire.

Le procès connaît plusieurs rebondissements largement relayés dans la presse, sur fond de conspiration politique. Voilà pour le tableau.

C'est l'une des affaires judiciaires les plus populaires du XIXe siècle, l'une des plus mystérieuses, aussi. Elle revient littéralement sur le devant de la scène, puisque Laurent Cornic la met en scène à Rodez, en adaptant un texte de Paul Astruc.

Quatre représentations, du 27 au 30 juillet, à guichets fermés.
L'adaptation de ce procès, jouée par une trentaine de comédiens, pour la plupart amateurs, est en chantier depuis plusieurs mois.

C'est l'occasion de revisiter ce fait divers qui imprègne le folklore aveyronnais depuis bientôt 200 ans.

Sur le même sujet

toute l'actu théâtre

Perpignan : le ministre de la Culture en visite au festival Visa pour l'image

Les + Lus