Ligue 2 : Nîmes s'incline à Lens 1 à 0

Publié le Mis à jour le
Écrit par Fabrice Dubault
Nîmes - les crocos à l'entraînement - août 2013.
Nîmes - les crocos à l'entraînement - août 2013. © F3 LR

Lens a souffert pour venir à bout de Nîmes (1-0), samedi, lors de la 11e journée, un succès qui permet au Racing de revenir à une longueur d'Angers, leader de la Ligue 2. Nîmes stagne au classement général.


Il aura fallu attendre la 84e minute et un coup de pouce de la défense nîmoise pour que les joueurs d'Antoine Kombouaré, toujours invaincus à domicile en championnat, concrétisent leur nette domination.
Profitant d'une ballon en retrait mal dosé, Adamo Coulibaly, rentré un quart d'heure plus tôt, libérait le public de Bollaert d'une puissante frappe croisée du pied droit.

Dès le début de la rencontre, le RC Lens s'était installé dans le camp des "Crocodiles", mais sans parvenir à trouver la faille comme un centre de Nomenjanahary (8) qui ne trouvait personne dans la surface.
Le Malgache poursuivait ses efforts et plaçait une frappe terrible que Merville repoussait avec brio (15).
Les Nîmois parvenaient à contenir les Sang et Or et se montraient de plus en plus dangereux, obligeant le défenseur lensois Kantari à sauver les siens sur sa ligne de but (37).
Le scénario se reproduisait dès le début de la seconde période, avec une domination lensoise, sans inspiration, et des contres gardois.
La solution va finalement arriver du banc de touche grâce au coaching payant d'Antoine Kombouaré qui fait entrer coup sur coup Adamo Coulibaly et Edgar Salli.
C'est Coulibaly qui a finalement trouvé la faille et qui a permis à son équipe de rester dans le sillage d'Angers, vainqueur la veille de Niort (2-0).
Lens compte deux points d'avance sur le 3e, Tours, vainqueur du CA Bastia (1-2) samedi, mais peut voir revenir à sa hauteur Metz (6e) qui se déplace à Brest lundi en clôture de la 11e journée.

Réaction de Victor Zvunka, entraîneur de Nîmes :
"Quand tu vois la globalité du match, avec une première mi-temps équilibrée et une seconde période où on a eu beaucoup d'occasions de marquer, c'est vraiment malheureux de repartir avec zéro point. Après, on a eu trop de maladresse et de précipitation devant le but, sans oublier un grand gardien... Le but ? On leur a donné, même s'il faut que Coulibaly le marque. C'est une erreur avec une passe décisive dans le mauvais sens. C'est embêtant de perdre ce match, surtout quand tu es solide jusqu'à la 84e minute.
On aurait même pu envisager autre chose. On n'a plus qu'à pleurer. C'est malheureux de repartir avec rien du tout, surtout en donnant une bonne réplique au RC Lens. Je n'ai pas grand-chose à reprocher à mes joueurs, même si on ne marque pas de but."

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.