Cahors : comment fonctionne l'hôpital placé sous plan Blanc depuis 4 jours

Publié le
Écrit par Nicolas Albrand avec Eric Marlot et jen-Pierre Jauze (France 3 Cahors)

A Cahors, l'établissement a déclenché la semaine dernière le plan Blanc d'urgence face au manque de personnel. Les soignants sont en grève ce lundi 16 mai. Ils dénoncent cette mesure mais aussi les conditions de travail. Comment fonctionne l'établissement sous plan Blanc ? Explications.

Le plan Blanc a été déclenché jeudi 12 avril à l'hôpital de Cahors (Lot) face au manque de personnel soignant. Un personnel en grève qui a manifesté ce lundi à Cahors. 

Rencontre et interviews avec trois responsables de l'établissement - le directeur, le médecin chef en gériatrie et la responsable des soins - pour comprendre comme l'hôpital lotois fonctionne dans ces conditions particulières. 

Le service de gériatrie est impacté. Aujourd'hui par exemple, nous n'avons que la moitié des infirmières prévues initialement. On doit se réorganiser en permanence. C'est un casse-tête quotidien et qui touche tous les services de l'hôpital.

Dr David Dombrowski – médecin chef gériatrie – Centre hospitalier de Cahors

Aujourd'hui, on a 15 postes d'infirmières complètement vacants et 15 autres qui sont en maternité ou en congé maladie assez long. Donc, on a une trentaine de postes qui nous font défaut. mais nous n'avons aucune activité de soins qui a été suspendue.

Pierre Nogrette – directeur du Centre hospitalier de Cahors

Le directeur de l'hôpital de Cahors s'inquiète par ailleurs du manque de candidatures.

A ce jour, nous ne recevons aucun CV d'infirmier ou d'infirmière. J'espère que les choses vont évoluer dans les prochaines semaines.

 

Autre avis, dans l'hôpital de Cahors, celui de la directrice des soins, qui doit d'abord rassurer.

Il faut rassurer les soignants sur la non fermeture définitive des services. C'est beaucoup d'accompagnement et d'écoute au quotidien. Il y a la peur de ne pas arriver à répondre aux besoins des patients et de ne pas réussir à recruter. Mais le plan Blanc nous permet d'assurer la continuité des soins.

Céline Siméon – directrice des soins - Centre hospitalier de Cahors

Au total 50 lits sont actuellement fermés sur 365 à l'hôpital de Cahors, faute de personnel.