Cahors : découverte de mosaïques antiques exceptionnelles sur le chantier d'une blanchisserie

Des mosaïques polychromes exceptionnelles selon les archéologues / © France 3
Des mosaïques polychromes exceptionnelles selon les archéologues / © France 3

Toujours sur les traces de l'antique Cité de Divona, les archéologues ont découvert sur le chantier d'une future blanchisserie, des mosaïques antiques qui ornaient les sols d'une luxueuse maison romaine.

Par Eric Marlot + MP

L'antique cité de Divona n'en finit pas de livrer ses trésors
La dernière découverte en date vient d'être faite sur le chantier de construction de la future blanchisserie du foyer Lamourous, en plein cœur de Cahors. Les diagnostics archéologiques préventifs réalisés sur ce vaste espace arboré ont permis de mettre au jour des mosaïques polychromes en excellent état de conservation .

Des mosaîques d'une luxueuse maison du centre ville
D'après les services archéologiques, les mosaïques pourraient couvrir un espace beaucoup plus vaste que celui mis au jour. Il appartient désormais à la Direction Régionale des Affaires Culturelles de décider si les fouilles doivent être poursuivies et si ces vestiges doivent être conservés.
La décision sera prise dans les prochaines semaines.

Vidéo : le reportage d'Eric Marlot et Jean-Pierre Jauze
Cahors : sur les traces de la cité antique
Des mosaïques polychromes antiquesont été découvertes sur le chantier d'une blanchisserie - Marlot / Jauze

La cité de Divona

Divona fut une cité gallo-romaine opulente avec un pont sur le Lot. La ville occupait toute la presqu’île dessinée par un méandre du Lot.
Un aqueduc amenant les eaux du Vers, des villas, des temples, un théâtre susceptible d'accueillir plusieurs milliers de spectateurs, des thermes (dont subsistent près de la gare l'arc de Diane et au musée Henri Martin plusieurs pierres sculptées), une basilique et un vaste amphithéâtre (300 m de long)... dont les vestiges furent découverts grâce au grand chantier de Cahors 2003-2008 voulu par M. Le maire Marc Lecuru : la construction d'un parking souterrain en centre ville. (une des raisons de sa défaîte aux élections municipales en 2008 !)

Divona Cahors exportait à Rome ses étoffes de lin et son vin, produit par le vignoble créé dans les années 50 avant J.-C.

Voir le site http://www.divona.info/

Sur le même sujet

Les + Lus