• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

La chambre régionale des comptes épingle la gestion financière de Cahors

Un certain manque d'attractivité est également pointé par la chambre régionale des comptes. / © France 3 Occitanie
Un certain manque d'attractivité est également pointé par la chambre régionale des comptes. / © France 3 Occitanie

Dans son rapport consacré aux finances de Cahors pour les exercices de 2012 à 2016, l'institution évoque une dégradation de la situation. Avec notamment une dette de 43% supérieure à la moyenne régionale.

Par Marie Martin

Manque d'attractivité, situation financière fragile, taux de fiscalité élevé : le rapport annuel de la chambre régionale des comptes sur les finances de la ville de Cahors entre 2012 et 2016 n'est pas tendre.

Il distribue de mauvais points, à commencer par la dette : 1667 euro par habitant, soit une dette de 43% supérieure à la moyenne régionale. 
Le rapport pointe également la baisse de 0,4 % de la population cadurcienne entre 1982 et 2014. Une fuite des populations qui serait à mettre en parallèle avec la fiscalité locale. Malgré une stabilité depuis 9 ans, le taux d'imposition reste supérieur à la moyenne régionale et nationale.

Jean-Marc Vayssouze, le président du Grand Cahors se veut rassurant. La situation, depuis 2016, serait en voie d'amélioration. La preuve, et cela la chambre régionale le relève : à Cahors, le taux de vacance des commerces est plus faible que la moyenne des villes de même importance. Preuve du dynamisme de la commune, veut y voir le maire de Cahors.

Voir le reportage d'Eric Marlot et Jean-Piere Jauze, de France 3 Quercy-Rouergue : 
 
La chambre régionale des comptes épingle la gestion financière de Cahors

Sur le même sujet

Une oeuvre mobile de l'exposition Célest’Circus à Canet-en-Roussillon

Les + Lus