La ville de Souillac s'apprête à vivre une mise "sous cloche". Emmanuel Macron va rencontrer, ce vendredi 18 janvier, 1000 élus au Palais des congrés de la commune lotoise. Ce déplacement conduit à des interdictions de stationnement et de circulation. Une quarantaine de rues, boulevards et avenues sont neutralisés.

Mais les contraintes vont au-delà. Pour rentrer dans l'agglomération, les habitants devront présenter une pièce d'identité et un justificatif de domicile. Les artisans, commerçants ou indépendants qui ont prévu de travailler à Souillac devront être munis d'une carte professionnelle ou d'une attestation de l'employeur.

Ces précautions ont visiblement été "anticipées" par des gilets jaunes. Selon nos informations, plusieurs d'entre eux se sont prépositionnés en ville, avant le bouclage du périmètre.

La mairie invite également ses administrés "à ne rien laisser devant (les) pas de portes ou (les) rebords de fenêtres". De son côté, la municipalité va "retirer tous les éléments ou, le mobilier urbain amovible ou facilement démontable qui pourrait servir de projectiles".

Par précaution de nombreux commerçants resteront fermés ce vendredi à Souillac
voir le reportage d'Eric Marlot et Jean-Pierre Jauze

Ce contenu n'est pas compatible AMP.