Dans le Lot, les vendanges s'annoncent faibles après le gel du vignoble

Les viticulteurs lotois sont inquiets à deux mois des vendanges. 80 % du vignoble a été touché par un épisode de grêle au printemps. Conséquence, les récoltes s'annoncent faibles.  

Le gel a brûlé les bourgeons de la vigne sur près de 80% de l'AOC Cahors.
Le gel a brûlé les bourgeons de la vigne sur près de 80% de l'AOC Cahors. © France 3 Occitanie
En une nuit, le gel aura pu dévaster un vignoble. Touché par une baisse négative des températures au printemps, 80% du raisin lotois va en subir les effets. 
La récolte à venir s'annonce faible, peu de fruits sont sur les ceps et les viticulteurs craignent le pire. Malgré tout, ils doivent entretenir leurs vignes et les préparer aux vendanges.

Mais sur certaines parcelles, elles s'annoncent plus compliquées que prévues. Les raisins n'ont parfois pas la même maturité, ce qui va compliquer le travail au moment de la récolte. 
Pour l'instant, difficile d'évaluer l'impact financier de ces intempéries, Mais logiquement, des hausses de prix de la bouteille du cru 2017 sont à prévoir.


Le reportage de Youshaa Hassenjee et Véronique Galy :
durée de la vidéo: 01 min 52
Dans le Lot, les vendanges s'annoncent faibles après le gel du vignoble



Poursuivre votre lecture sur ces sujets
viticulture agriculture économie