La manœuvre à sensation des pompiers du Lot sur la cathédrale de Cahors

Pour cette manœuvre, la "victime" a été descendue du clocher par une tyrolienne tendue sur une trentaine de mètres. / © François GOMEZ et Philippe BOMPA / Les Pompiers du Lot
Pour cette manœuvre, la "victime" a été descendue du clocher par une tyrolienne tendue sur une trentaine de mètres. / © François GOMEZ et Philippe BOMPA / Les Pompiers du Lot

Le Groupement de reconnaissance et d'intervention en milieux périlleux (GRIMP) des pompiers du Lot a profité du week-end de Pâques et d'un chantier sur le toit de la cathédrale de Cahors pour se livrer à un exercice spectaculaire : l'évacuation par l'extérieur d'une victime en haut du clocher.

Par Laurence Boffet

Evacuer une victime du clocher d'une cathédrale quand les centaines de marches du seul escalier en colimaçon qui le dessert ne permettent pas le passage d'une civière, la tâche peut s'avérer compliquée... D'où la nécessité de s'entraîner pour les secours. L'équipe du Groupement de reconnaissance et d'intervention en milieux périlleux (GRIMP) des pompiers du Lot a profité samedi des travaux de réfection des toits des clochers de la cathédrale Saint-Etienne de Cahors pour s'exercer.

Un exercice d'évacuation d'une ouvrière blessée au dos a été simulé par une dizaine de pompiers. La fausse victime a été conditionnée dans une civière puis descendue sur cinq mètres depuis la plateforme où elle se trouvait avant d'être sortie devant la façade de l'édifice et de regagner le sol sur une tyrolienne tendue sur une trentaine de mètres entre la cathédrale et le véhicule des pompiers.
© François GOMEZ et Philippe BOMPA / Les Pompiers du Lot
© François GOMEZ et Philippe BOMPA / Les Pompiers du Lot
Spectacle assuré pour les badauds présents dans les rues de Cahors à ce moment-là.


Sur le même sujet

Les + Lus