Lot : opposés à la fermeture d'une classe, ils crucifient (symboliquement) la ruralité

Les habitants ont symboliquement crucifié la ruralité devant la sous-préfecture de Figeac / © F. Rouliès / France 3
Les habitants ont symboliquement crucifié la ruralité devant la sous-préfecture de Figeac / © F. Rouliès / France 3

Après l'annonce d'une fermeture de classe dans un regroupement pédagogique à Saint-Cirgues, les parents d'élèves et habitants estiment que la ruralité est sacrifiée, crucifiée. Ils l'ont donc symboliquement montré ce lundi. 

Par Fabrice Valery

Des Lotois n'y sont pas allés avec le dos de la cuillère ce lundi 22 février dans l'action symbolique : opposés à la fermeture d'une classe dans le regroupement pédagogique de leurs communes, ils ont décidé de "crucifier la ruralité" devant la sous-préfecture de Figeac.

Le regroupement pédagodique intercommunal (RPI) de Saint-Cirgues, Latronquière, Gorses et Lauresses, doit perdre une classe de CP à la rentrée prochaine. Les élus locaux et les parents d'élèves avaient déjà manifesté contre ce projet la semaine passée

Sur le même sujet

Nouvelle marque des Pyrénées-Orientales : La 4ème Dimension

Les + Lus