Meurtre d'un septuagénaire à Cahors : la garde à vue d'un homme prolongée

La garde à vue de l'homme de 50 ans après le meurtre d'un septuagénaire découvert dimanche à Cahors (Lot) a été prolongée. Les enquêteurs essayent de comprendre ce qui s'est déroulé. La victime a eu la nuque brisée.

Les lieux de la découverte du corps dimanche à Cahors
Les lieux de la découverte du corps dimanche à Cahors © Jean-Pierre Jauze / France 3 Midi-Pyrénées
La garde à vue de l'homme de 50 ans, qui s'est rendu sur les lieux de la découverte de la victime dimanche, a été prolongée ce lundi. Elle prendra fin lundi en fin de matinée. 

Le suspect n'est pas passé aux aveux, selon le procureur de la République à Cahors, mais les enquêteurs en savent un peu plus sur les circonstances. L'autopsie notamment, a révélé que la victime, un homme de 73 ans, qui vivait "modestement" selon le procureur, est mort de trois coups portés à la base du crâne : l'homme a eu la nuque brisée.

Son corps a été découvert dimanche sur les bords du Lot. Un homme de 50 ans, qui s'était rendu sur les lieux, est donc toujours en garde à vue, mais le procureur de la république refuse de le qualifier de "suspect". 

Les enquêteurs doivent disposer mardi des résultats des tests ADN effectués sur la victime, sur la scène de crime et sur l'homme en garde à vue.

Le reportage à Cahors de Christine Ravier et Véronique Galy :
durée de la vidéo: 01 min 01
Suite meurtre Cahors

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers justice
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter