Cet article date de plus de 4 ans

Saint-Cirq-Lapopie s'offre la maison d'André Breton

La maison dans laquelle a vécu André Breton à Saint-Cirq-Lapopie appartiendra bientôt à la municipalité. Avec l'aide de l'Etat, la mairie achètera la semaine prochaine la demeure dans laquelle de nombreux surréalistes se sont croisés.
© Mathieu Jarry/France 3 Midi-Pyrénées
La maison d'André Breton à Saint-Cirq-Lapopie appartiendra bientôt au petit village du Lot.
Avec l'aide de l'Etat, la municipalité s'est offert pour environ 500000 euros cette demeure du 13 ième siècle qui fut celle du poète et fondateur du surréalisme. Le conseil municipal a validé l'achat vendredi et l'acte d'acquisition doit être signé la semaine prochaine. La maison sera rénovée pour en faire un projet culturel lié au surréalisme.

André Breton tombé amoureux de Saint-Cirq-Lapopie avait acheté cette maison en1951 et y a séjourné tous les étés jusqu'à sa mort en 1966.
La maison des Breton était devenue un point de ralliement de nombreux artistes, surréalistes ou proches du mouvement, qui venaient peindre, jouer, chiner des objets dans les brocantes ou aider les Breton à restaurer leur bâtisse. Parmi eux, Max Ernst (peintre et sculpteur allemand), Benjamin Péret (écrivain français), Toyen (Marie Cermínová, dite Toyen, peintre tchèque), ou Dorothea Tanning (écrivain, peintre et sculptrice américaine).

En hommage à André Breton, l'association la rose impossible organise ce week end les journées du cinquantenaire de la mort du poète et fondateur du surréalisme. Au programme, des lectures, des tables rondes, conférences et ateliers d'écriture.

Voir le reportage de Matthieu Jarry et Dominique Cantrelle
durée de la vidéo: 01 min 44
Saint-Cirq-Lapopie s'offre la maison d'André Breton

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
patrimoine culture littérature livres