Lozère : les patous, chiens de berger pour lutter contre les attaques de loup en Cévennes

illustration / © maxppp Soeren Stache
illustration / © maxppp Soeren Stache

En Cévennes, le Patou est incontournable pour protéger les troupeaux du loup ou autres prédateurs. Mais ce chien de berger doit être éduquer et former. Une session gratuite d'apprentissage est proposée une fois par an aux éleveurs de chèvres et de brebis dans le secteur de Florac à Hures-la-Parade.

Par Fabrice Dubault


Le patou est l'un des alliés dans la protection du troupeau. 
En Lozère, ce gros chien de montagne dissuade depuis toujours les prédateurs, loups et ours, qui tentent de s'attaquer aux animaux. Mais pour que ce colosse des Pyrénées soit efficace, il doit dès le plus jeune âge, recevoir une éducation bien spécifique. 

C'est ce savoir très technique que sont venus chercher ces éleveurs de brebis à Hures-la-Parade, en Cévennes lozériennes. 

Des conseils délivrés par Bruno Thirion, l'un des spécialistes des patous.
 

Pour qu'un chien protège les brebis et reste 24h/24 au troupeau, il faut d'abord imprégner le chiot, notamment par l'odeur et faire que la brebis soit une espèce amie. Ensuite, il faut une formation pour que le chien écoute son maitre et fasse son travail.


L'objectif de cette journée de formation est double. Mieux connaître cette race de chien et éviter ses comportements déviants. 
Soucieux de protéger son troupeau, le patou peut en effet parfois se montrer agressif.... Plusieurs incidents impliquant des randonneurs ou des cyclistes sont à déplorer sur les Causses.

Cette formation gratuite a lieu une fois par an en Lozère et vise à rapprocher encore plus, l'homme de l'animal.
 

Sur le même sujet

Max Brail, maire de Lastours, regrette le manque de soutien de la part de l'Etat

Les + Lus