Cet article date de plus de 6 ans

Le brame du cerf se mérite sur la Margeride en Lozère

Des centaines de guetteurs bénévoles recensent en ce moment  la population des cervidés en Lozère. En pleine saison du brame du cerf.
Le cerf est difficile à débusquer en Margeride
Le cerf est difficile à débusquer en Margeride © France 3 LR

C’est tous les ans la même symphonie, et c’est à chaque fois le même émerveillement pour les amoureux de la nature. Dans les forêt de Lozère, l’arrivée de l’automne est marqué par le brame du cerf.
Au delà du spectacle, c’est l’occasion pour la fédération de chasse de faire un recensement précis des populations avec l’aide de centaines de bénévoles.

A force de patience, les guetteurs bénévoles ont vu ou entendu les cerfs aux quatre coins de la zone 80 000 hectares inventoriés en une soirée.
Ces observations précieuses sont notées et analysées scrupuleusement par les techniciens.
Quasi disparu de la Margeride il y a 20 ans, le cerf est revenu en nombre. L'opération de réintroduction de l'espèce est un vrai succès, 120 cerfs bramants ont été recensés ce soir-là.
Soit une population estimée de 4 à 500 cervidés sur la zone de la Margeride.

Reportage de Sébastien Banus et Yannick le Teurnier

durée de la vidéo: 02 min 07
Le brame sert à compter les cerfs en Lozère


Le parc régional naturel des Cévennes vous propose des conseils pour observer les cerfs

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
animaux chasse nature cévennes