Le protestantisme évangélique très puissant dans le Gard

Mialet (Gard) : l'assemblée protestante du désert - archives / © France 3 LR
Mialet (Gard) : l'assemblée protestante du désert - archives / © France 3 LR

La France compte 2.521 Eglises protestantes évangéliques, soit 3 fois plus qu'en 1970, signe de la dynamique hexagonale de cette mouvance chrétienne au succès mondial. L'Alsace, mais aussi le Gard, les Bouches-du-Rhône et la Seine-Saint-Denis sont des terres d'implantation de ces nouvelles églises.

Par FD avec afp

Le protestantisme évangélique a passé le cap des 2.500 Eglises en France


Parmi ces Eglises locales, qui se confondent généralement avec un lieu de culte, 2.263 se trouvent en métropole (dont 410 Assemblées de Dieu, pentecôtistes, et 221 associations liées à la Mission évangélique tzigane de France), le reste en outre-mer, selon les données publiées par le Conseil national des évangéliques de France (Cnef).

A ces chiffres, qui concernent des paroisses proposant des cultes le week-end au moins trois fois par mois, il faut ajouter quelque 500 lieux de culte plus épisodiques.

Le Gard, terre huguenote, concentre de nombreux sites évangéliques


Une nouvelle Eglise évangélique locale naît en moyenne tous les dix jours en France métropolitaine, où le Cnef en espère à moyen terme une pour 10.000 habitants, il y en a une pour 29.000 habitants aujourd'hui.

Cet objectif est quasiment atteint dans le Gard, vieille terre huguenote, avec des sites protestants, tziganes ou gitans.

Le taux de pénétration des évangéliques est également élevé en Alsace, terre de tradition luthérienne, ou encore en Seine-Saint-Denis, symbole du succès de ce courant chrétien dans les quartiers populaires, notamment auprès des populations d'origine afro-caribéenne ou asiatique.
Outre-mer, il y a déjà plus d'une Eglise évangélique pour 10.000 habitants en Guadeloupe (1,62) et presque deux en Martinique (1,96).

© CNEF
© CNEF

Les évangéliques, qui confessent un christianisme d'évangélisation et de conversion soucieux d'une large diffusion du message biblique, affirment leur présence sur le territoire français. Ils y représentent numériquement un tiers du protestantisme dans un pays marqué par la communion luthéro-réformée historique, mais déjà trois quarts de ses pratiquants réguliers, soit quelque 650.000 fidèles, dont 500.000 en métropole, selon le Cnef.

"Il y a dix fois plus de protestants évangéliques en France métropolitaine qu'en 1950, trois fois plus de lieux de culte qu'en 1970, mais nous sommes encore loin d'une d'offre satisfaisante pour que chacun puisse trouver une Eglise accueillante près de chez lui", explique à l'AFP le pasteur Daniel Liechti, auteur de l'étude et président de la commission d'implantation d'Eglises nouvelles du Cnef.

La dynamique de la mouvance évangélique est mondiale: avec 630 millions de fidèles, elle rassemble plus d'un quart des 2,4 milliards de chrétiens et près des trois quarts des 880 millions de protestants, selon des statistiques publiées par le
sociologue des religions Sébastien Fath.

Sur le même sujet

IME de Moussaron : la lanceuse d'alerte Céline Boussié relaxée

Près de chez vous

Les + Lus

Nouveau !Abonnez-vous aux alertes de la rédaction et suivez l'actu de votre région en temps réel

Je m'abonne