• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Régionales 2015 : Bonnevaux, le village des Cévennes qui n'a donné aucune voix au FN

Dans le village de Bonnevaux, aucune voix n'a été donnée au Front national au premier tour des élections régionales, le 6 décembre. / © Valérie Banabera/France 3 LR
Dans le village de Bonnevaux, aucune voix n'a été donnée au Front national au premier tour des élections régionales, le 6 décembre. / © Valérie Banabera/France 3 LR

A l'instar de 41 autres communes de la région Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées, le village de Bonnevaux, dans le Gard, n'a accordé aucune voix au Front national au premier tour des élections régionales.

Par France 3 LR

Sur 97 électeurs inscrits sur les listes à Bonnevaux, dans les Cévennes, pour le premier tour des élections régionales dimanche 6 décembre, 48 se sont rendus aux urnes. Et sur ces 48 votants, aucun n'a donné sa voix au Front national (FN).

Dans le Gard, où le candidat FN Louis Aliot est arrivé en première position avec 40,6 % des voix, ce village fait figure de dissident. "Est-ce que ce brassage de gens venant de partout a fait que les idées nouvelles et de tolérance étaient là ?", s'interroge la maire du village, Roseline Boussac.

La commune de Bonnevaux, dans le Gard (30). / © France 3 LR
La commune de Bonnevaux, dans le Gard (30). / © France 3 LR

Comme Bonnevaux, 110 communes françaises n'ont pas donné de voix au FN dimanche. 28 d'entre elles se trouvent en Midi-Pyrénées, 14 en Languedoc-Roussillon.

Reportage à Bonnevaux de D. Moine, V. Banabera et F. Alibert :
Régionales 2015 : Bonnevaux (30), le village qui n'a donné aucune voix au FN
Intervenants : Roseline Boussac, maire de Bonnevaux (30); Monique, Bonnevalienne; Gérard, Bonnevalien. - France 3 LR

A lire aussi

Sur le même sujet

Hérault : un

Les + Lus