Cet article date de plus de 6 ans

Les habitants de Rousses en Lozère veulent un enseignant public pour leur école

La petite commune de Rousses, en Lozère, s'était faite remarquer l'an dernier en payant elle-même un enseignant pour maintenir son école ouverte. Un an plus tard, l’effectif des élèves est passé de 12 à 17 écoliers mais il n'y a toujours pas de professeur des écoles.

Mende - des habitants de Rousses en Lozère ont manifesté devant l'Inspection académique - 8 septembre 2014.
Mende - des habitants de Rousses en Lozère ont manifesté devant l'Inspection académique - 8 septembre 2014. © F3 LR

Une mairie qui emploie un enseignant pour maintenir son école, c’est le choix qu’avait fait la commune de Rousses, en Lozère, l’année dernière.

Un an plus tard, l’effectif de l’école est passé de 12 à 17 élèves mais la situation reste inchangée. Le village n’a toujours pas obtenu de poste de la part de l’Education nationale. Des habitants de Rousses étaient mobilisés, lundi après-midi, devant l’Inspection académique de la Lozère pour réclamer un professeur des écoles.

Elus, parents d’élèves et habitants de Rousses sont toujours aussi déterminés. Et ils l’ont fait entendre. Après avoir maintenu leur école à leur propre frais l’an passé, ils continuent à réclamer un enseignant public à l’Education nationale.
Car l'an dernier, l’école était ainsi devenue privée contre la volonté des habitants. Puisque l'enseignant était rémunéré par la commune et non par l'Etat. Mais grâce à cette action originale, l'école de Rousses a pu être sauvée.

Pour cette rentrée, le village a reconduit cette solution mais espère toujours revenir dans le giron de l’école publique.

durée de la vidéo: 01 min 35
Mende : manifestation des habitants des Rousses

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
éducation politique ruralité