Lozère : 150 manifestants à Mende contre des expulsions

Publié le Mis à jour le
Écrit par Sandrine Navas

150 personnes se sont rassemblées mercredi soir à Mende pour s'opposer à l'expulsion de trois familles déboutées du droit d'asile. Elles reprochent au Préfet "d'expulser ces gens par idéologie".

Près de 150 personnes se sont rassemblées hier soir sous les fenêtres du Préfet de la Lozère à Mende. Elles répondaient à l’appel du Réseau éducation sans frontières, des syndicats FSU et CGT et des partis politiques de gauche EELV, PCF, Parti de gauche. Les manifestants ont symboliquement déployé des pancartes sur les marches de la cathédrale attenante à la Préfecture de Mende.



Le Préfet est soupçonné par les manifestants de faire du zèle

Ils s'insurgent contre les ménaces d’expulsion de trois familles arméniennes déboutées du droit d’asile par les services de l’Etat. Ces expulsions seraient les premières en Lozère depuis 2007. Courriers, convocations, assignations à résidence, la pression monte autour de ces familles avec enfants. Les manifestants visent particulièrement le Préfet Guillaume Lambert. "Nous avons la sensation, explique Elizabeth Andréani de RESF Lozère, que c'est par idéologie qu'on expulse ces gens". 

Le Préfet veut aller au bout des procédures d'expulsion ce qui est aberrant dans un département où la démographie n'est pas reluisante et où il y a la capacité d'accueillir.



Le Préfet Guillaume Lambert, ex- directeur de cabinet puis directeur de la campagne présidentielle en 2012 de Nicolas Sarkozy est Préfet de Lozère depuis 2013. Son nom a été cité dans l'affaire Bygmalion.



Ecoutez l'interveiw d'une représentante du réseau RESF

Interview S. Banus Y. Leteurnier

 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité