Mende : l'université en zone rurale fait le plein d'étudiants

Faire ses études en zone rurale, de plus en plus d’étudiants optent pour cette solution. Ce qui était auparavant parfois vécu comme une punition est aujourd’hui un véritable choix. Et c'est une aubaine pour les villes qui les accueillent comme à Mende en Lozère.


L’université de Mende est une antenne de celle de Perpignan. Un établissement au coeur d’une ville de 12.000 habitants, dans l'un des 2 départements les plus ruraux de France avec la Creuse. Elle accueille 150 étudiants dans 3 formations.

Alexandre et Julie sont en Master 2 de Tourisme. Elle, est originaire de Lozère, Lui vient de Nîmes. Ils ont choisi de poursuivre leurs études à Mende.
 

Julie - Etudiante en Master 2 de Tourisme à Mende.
"Au début, je suis partie à Montpellier pendant deux ans et c’est vrai qu’au bout de deux ans je me suis rendue compte que la ville, tout ça c’était pas le même apport. Même si on avait de très bon professeurs, de très bon cours, je me suis dit qu'en Lozère le cadre était quand même mieux, j’étais plus proche de ma famille et j’avais les même enseignements".

Alexandre - Etudiant en Master 2 de Tourisme à Mende.
“On n’est pas forcément un numéro comme dans les grandes universités où il y a 4.000 élèves où c’est très intense. Ici, les cours sont dans des salles de classe qui sont à dimension humaine, c’est ça qui est plaisant, c’est agréable”.


A Mende, pas d’amphithéâtres surchargés mais des cours en effectifs réduits.
L’antenne de l’université de Perpignan accueille cette année 150 étudiants pour 3 parcours de formations : un master en tourisme, et deux licences pro en communication numérique et en administration des collectivités territoriales.

Claire Delhaye - Chargée de mission à l’antenne universitaire de Mende.
“C’est cette personnalisation de l’accompagnement que les étudiants recherchent dans ces universités à taille humaine, plus que la renommée”.

Les territoires ruraux qui investissent dans l'installation d'antennes universitaires misent sur la population étudiante pour endiguer la désertification et même faire revenir des actifs. C’est le pari de la ville de Mende qui vient de signer un nouveau partenariat, cette fois avec l’université de Montpellier pour ouvrir un nouveau diplôme et former en 3 ans au concours de professeurs des écoles.
 

Laurent Suau - Maire de Mende.
“Aujourd’hui, c’est environ 800 étudiants post-bac qu’on retrouve à Mende. Dans 3 ans, avec cette nouvelle licence, on va atteindre pas loin de 1.000 étudiants donc il y a un intérêt économique évident, y a un besoin aussi d’amener des cultures, des gens de l’extérieur, de rendre la ville attractive...”


Mende, une ville calme dans un environnement préservé et avec un coût de la vie moins élevé que les métropoles. Autant d’atouts qui séduisent de plus en plus d’étudiants. Auxquels s’ajoutent les bons résultats de l'université : le taux de réussite à Mende est de 90%.
 
Faire ses études en zone rurale, de plus en plus d’étudiants optent pour cette orientation. Ce qui était auparavant parfois vécu comme une punition est aujourd’hui un véritable choix. Et une aubaine pour les villes qui les accueillent comme à Mende en Lozère. ©F3 LR
Une nouvelle licence : Pluridisciplinarité et métiers de l’enseignement de l’éducation et de la formation

Objectif pour 2022 : une centaine d’étudiants supplémentaires.
C’est une licence pluridisciplinaire pour former les étudiants au concours de professeurs des écoles.

C’est un projet de l’université de Montpellier qui souhaitait l’ouvrir dans les 5 départements de l'Académie. C'est fait à Montpellier, Nîmes et Carcassonne depuis cette année, cela le sera à Mende et à Perpignan, l’an prochain.
Cursus en 3 ans : 1ère année 37 étudiants, 37 en 2e et 37 en 3e.

Formation à l’antenne de Perpignan de Mende :
Tourisme,
Web et multimédia (communication numérique),
Administration publique,
Diplôme d’Accès aux Etudes Universitaires.

 
L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Occitanie
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité