Un veau retrouvé mort en Lozère : les éleveurs crient au loup

Les jeunes agriculteurs de Lozère l'assurent si l'attaque est confirmée, il s'agirait de la première attaque d'un bovin par un loup. Un jeune veau a été retrouvé le 13 juin dernier agonisant, attaqué au flan et à la gorge sur le plateau de l'Aubrac.

Le veau découvert au col de Bellecombe
Le veau découvert au col de Bellecombe © Document J.A. Lozère

Un veau attaqué au flan et à la gorge a été découvert agonisant par un éleveur lozérien le 13 juin dernier sur l’Aubrac au col de Bellecombe.
Les jeunes éleveurs de Lozère assurent qu'il s'agit bien d'une attaque de loup.
Le veau appartient à un éleveur aveyronnais de Saint-Rémy-de-Montpeyroux,

Matthieu Rodier, secrétaire général des Jeunes Agriculteurs et éleveur sur l’Aubrac estime dans un communiqué :

« Les troupeaux de bovins sont affolés cette année dans les montagnes, cette attaque est la première mais le loup rode non loin des vaches et ne demande qu’à recommencer.»


L’ONCFS, l'office national de la chasse et de la faune sauvage, venue constater l’attaque n’écarte pas la possibilité qu’elle soit l’œuvre d'un chien. Les agriculteurs présents en nombre lors de cette constatation n’ont quant à eux aucun doute.
Les Jeunes Agriculteurs de Lozère parlent de première attaque du loup sur un bovin.

durée de la vidéo: 01 min 51
Saint-Pierre-de-Nogaret (48) : le veau a-t-il été victime du loup ?


Poursuivre votre lecture sur ces sujets
loup agriculture cévennes