• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Montpellier : débrayage au quotidien Midi libre et grève dans les radios locales de France bleu

© F3 LR
© F3 LR

Grève dans plusieurs rédactions du Languedoc-Roussillon, ce mercredi. A Midi Libre et à France Bleu, les personnels protestent contre des projets différents mais qui sèment le trouble chez les personnels.

Par Fabrice Dubault


Débrayage au quotidien régional Midi libre, ce mercredi et grève dans des radios locales France bleu du groupe Radio France.
 

Débrayage à Midi libre


A Midi libre, c'est la restructuration des rédactions qui mobilise les salariés.
Après la suppression de près de 40% des postes de journalistes en 10 ans, il est aujourd'hui question de mobilités contraintes, selon les syndicats.
 

Cela devient très difficile de pouvoir faire son métier. Et de plus, des journalistes sont en arrêt maladie car ils n'arrivent plus à faire leur métier. Des gens s'effondrent. A Midi libre, on avait jamais vu cela" explique Catherine Rocher, déléguée syndicale SNJ.


Entre 6 mois et 1 an de mobilité temporaire mais qu'il faut renouveler, pour ce projet dit de conquête. En effet, comme la plupart des titres de la presse écrite régionale, Midi libre fait face une baisse constante de son lectorat en version papier et du chiffre d'affaires.

Dans les radios locales de Radio France, c'est l'expérimentation de radio filmée, diffusée également sur  France 3 qui inquiète, un projet qui arrive lui aussi après des suppressions d'emplois. 
 
Montpellier : débrayage au quotidien Midi libre et grève dans les radios locales de France bleu
Grève dans plusieurs rédactions du Languedoc-Roussillon, ce mercredi. A Midi Libre et à France Bleu, les personnels protestent contre des projets différents mais qui sèment le trouble chez les personnels. - F3 LR
 

Grève à France bleu


France bleu Roussillon est la radio la plus écoutée en Pays Catalan, une radio dont la diffusion des programmes a été perturbée ce mercredi, comme à France bleu Hérault et France bleu Gard-Lozère. Une partie des salariés était en grève pour dénoncer les contours encore trop flous, selon eux, d'un projet de rapprochement entre France Bleu et France 3.

Ce rapprochement s'inscrit dans un projet global, celui de diffuser d'ici à 2022, l'ensemble des 44 matinales de France Bleu sur les antennes régionales de France 3.

A ce rapprochement des médias du service public s'ajoute le projet de multiplier les créneaux d'informations mais à moyens constants. Du coup, les journalistes craignent de passer plus de temps en studio que sur le terrain.
 
Perpignan : grève à France bleu Roussillon
France bleu Roussillon est la radio la plus écoutée en Pays Catalan, une radio dont la diffusion des programmes a été perturbée ce mercredi. Une partie des salariés était en grève pour dénoncer les contours encore trop flous, selon eux, d'un projet de rapprochement entre France Bleu et France 3. - F3 LR

Sur le même sujet

Hérault : 1.500 teufeurs à la rave-party de Viols-en-Laval sous surveillance

Les + Lus