Montpellier : des dispensaires pour soigner les plus démunis

Publié le Mis à jour le
Écrit par Joane Mériot .

Une trentaine d’ostéopathe se réunissent au sein d’une association « les dispensaires de l’ostéopathie » en 2008. Depuis, ils interviennent au centre d’accueil de la croix rouge et au centre médical de la Halte santé à Montpellier pour soigner les plus démunis.

L'initiative a démarré il y a plus de huit ans. En 2008, une trentaine d'ostéopathes se sont réunis au sein d'une association « Les dispensaires de l'ostéopathie ».

Depuis une équipe d’ostéopathe intervient une après-midi par semaine au centre d’accueil de la Croix-Rouge et au centre médical de la Halte Santé, à Montpellier pour soigner les plus démunis.



Le reportage de Jean Philippe Faure au centre C.H.R.S. REGAIN ADAGES à Montpellier

durée de la vidéo: 02 min 35
Une trentaine d’ostéopathe se réunissent au sein d’une association « les dispensaires de l’ostéopathie » en 2008. Depuis, ils interviennent au centre d’accueil de la croix rouge et au centre médical de la Halte santé à Montpellier pour soigner les plus démunis. ©France 3 LR


A raison d'une demi-journée par semaine, pris sur leur temps de travail, les médecins se relayent tour à tour et se rendent à la rencontre de personnes démunies, parfois Sans Domicile Fixe ou qui l'ont été...afin de leur prodiguer des soins.



Des soins qu'ils ne peuvent pas se payer ou dont ils n'ont même pas conscience, au départ, de la nécessité. Aujourd’hui 37% des SDF renoncent aux soins faute d’argent.



Dan, écrivain roumain et réfugié politique depuis plus de 30 ans faisait partie de ces SDF :

Dans ce centre, ils m’ont sauvé la vie deux fois, psychologiquement et médicalement. Ici j’ai trouvé une équipe formidable, l’autre alternative c’était la rue.



Cette structure est la seule qui prend aujourd’hui en charge des personnes qui ont des problèmes médicaux aigus et qui sont à la rue.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité