Cet article date de plus de 4 ans

Nîmes positionne ses camions municipaux autour des arènes pour le festival

Après l'attentat de Nice, les préfets prennent des mesures de sécurité exceptionnelles. Ce lundi 18 juillet, la ville de Nîmes a alors placé ses camions-bennes sur les cinq artères menant aux arènes. 

© FR LR3

Nîmes accueillait hier dans ses arènes près de 10 500 spectateurs, venus écouter Muse en concert. Pour sécuriser le périmètre, trois jours après l'attentat de Nice, la ville a fait placer ses camions sur les cinq principales artères menant au festival. 

durée de la vidéo: 00 min 24
Des camions-bennes sécurisaient les arènes de Nîmes ©Fr 3 LR


La préfecture, via le ministère de l'Intérieur, nous a demandé de boucher, carrément, toutes les artères qui mènent aux arènes, afin qu'un véhicule fou ne puisse pas pénétrer jusqu'au parvis"

a confié Richard Tibérino, adjoint à la sécurité à la mairie de Nîmes, à France Info. Ce disposifif est mis en place pour toute la durée du festival. 

30 policiers municipaux étaient aussi déployés sur la zone ce lundi soir. Avec la prolongation de l'Etat d'urgence, leur RTT et congés sont repoussés. Ils peuvent être appelés à n'importe quel moment. En temps normal, trois suffisent à sécuriser ces lieux. 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
attentat de nice festival culture sécurité société faits divers terrorisme musique concerts tourisme économie