Nîmes: Les salariés d'Office dépot, bientôt délocalisé au Maroc, s'invitent à l'inauguration du nouveau magasin de l'entreprise

Les téléopérateurs promis au chômage manifestent au cocktail d'inauguration du nouveau magasin d'Office dépot, à Nîmes.
Les téléopérateurs promis au chômage manifestent au cocktail d'inauguration du nouveau magasin d'Office dépot, à Nîmes.

Alors que son centre d'appel sera délocalisé vers le Maroc début 2015, d'Office dépot, géant mondial de l'équipement de bureau, a ouvert un nouveau magasin à quelques centaines de mètres de là. Une partie de 77 téléopératrices licenciées s'est invitée à la "fête".

Par Isabelle Bris

Pour les salariées majoritairement féminines et âgées de plus de 45 ans, la décision de fermer le centre d'appel nîmois est tombé comme un coup de massue.
Après treize années passées à Nîmes, et y avoir le plus souvent fondé une famille, la plupart ont du mal à envisager de repartir à zéro.

Les téléopératrices nîmoises seront remplacées par des salariés marocaines payées 400 euros par mois. 
Hier, le cours de bourse de l'action Office dépôt s'est envolé de presque 25%. Au troisième trimestre, le géant mondial de l'équipement de bureau aurait réalisé un bénéfice de 29 millions de dollars.

Une partie du personnel est venue dire son écoeurement, mercredi soir dans de nouveaux locaux, inaugurés à Nîmes par la société, mercredi soir.

Nîmes: les licenciés d'Office Dépôt s'invitent à la fête
Reportage J. Curato et V.Banabera

 

Sur le même sujet

Anthony Jeanjean sacré champion d'Europe de BMX Freestyle

Les + Lus