Cet article date de plus de 4 ans

Occitanie matin : l'histoire d'un vignoble collaboratif dans l'Hérault

Jeudi 15 septembre, Occitanie matin vous emmène chez des vignerons pas comme les autres. Ils ont choisi d’exploiter leur vignoble en copropriété et d’en faire avant tout une aventure humaine autour de la même passion pour le vin et le partage de valeurs communes. 
Ludovic Aventin, fondateur de Terra Hominis, créateur de vignobles en copropriété
Ludovic Aventin, fondateur de Terra Hominis, créateur de vignobles en copropriété © France 3
Dans l’Hérault, Ludovic Aventin a créé en 2011 l'un des premiers vignobles collaboratifs en France. Le principe est simple : 500 associés financent ses terres en échange d'un certain nombre de bouteilles du cru et des moments de partage autour de l'exploitation de leur vignoble.

L'histoire commence en 2009 lorsque Ludovic, caviste de profession tente de réaliser son rêve : posséder son propre domaine. Après avoir trouvé son vignoble, situé sur l’AOC Faugères, au nord de Béziers dans l'Hérault, il se heurte au refus des banques pour le suivre financièrement.
Il mobilise alors son propre réseau et avec une centaine d’associés se lance dans la création d'un premier projet de vignoble en copropriété : le Mas Angel.

En 2011, il va plus loin dans l'aventure et crée Terra Hominis. Son objectif : racheter, grâce au financement participatif, d’autres vignobles à fort potentiel qualitatif et partager des valeurs communes comme le plaisir, la convivialité et la transmission de savoir-faire avec d'autres passionnés de vin.

Une reportage d'O. Debacker, C. Ravier et J.Martin à voir dans l'émission Occitanie Matin jeudi 15 septembre. En raison des Jeux Paralympiques, l'émision commencera à 9h40 au lieu de 9h50.
durée de la vidéo: 02 min 41
Béziers : l'histoire d'un vignoble collaboratif ©France 3LR

Occitanie matin est diffusée les lundis, mardis, jeudis et vendredis à 9h50 en direct sur France 3 Languedoc-Roussillon et France 3 Midi-Pyrénées et en replay sur le site de l'émission Occitanie Matin.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
à l'antenne viticulture agriculture économie